Histoire du centre miséricorde Divine à Cuba mai de 26/06/2017.

Histoire du centre miséricorde Divine à Cuba du mai de 26/06/2017.

Nous avons voyagé dans le mois de mai, mois de la vierge Marie, grâce aux dons récoltés par nos bénévoles, nos partenaires et de nos vide-greniers. Cette fois-ci nous ne sommes pas parti seulement pour louer une maison, mais aussi, pour chercher un terrain pour un projet de construction en parallèle. Nous étions pressés de trouver la maison pour le Seigneur. Après les renseignements reçus de l’immigration, notre présidente étant cubaine, avait encore tous les droits de louer, d’acheter et de vendre sur le territoire.

Une fois sur place, nous avons fait tout le nécessaire, auprès de l’évêché de la Havane pour faire connaitre notre parcours. Il nous restait 5 jours avant le départ en France.

Voici notre petite histoire

Nous avons trouvé une première maison dans un quartier précaire de la Havane, mais les propriétaires n’ont pas voulu recevoir le Seigneur. Même si nous avons trouvé sur place tous ce que nous avions besoin : devant la porte d’entrée, il y avait un tableau du sacré cœur de Jésus ; la présidente avait oublié en France, le tableau qu’elle devait ramener. Il y avait aussi la statue de la vierge Marie, un cadre de la cène du Seigneur, des livres de catéchisme et de théologie, des bibles etc…

L’équipe cubaine était un peu déçue. Mais nous ne nous sommes pas découragé, car rien n’est impossible quand on croit en Dieu. Nous continuons à chercher, et derrière la maison de Yaneysis (la meilleure amie de la présidente), responsable de l’équipe sentinelles à Cuba, nous avons trouvé le bonheur des enfants et le futur centre, dans cette maison qui était là. Au regard, on pouvait y mettre la chapelle « Jésus Patriarche de la miséricorde Divine ».

Après avoir parlé avec le propriétaire, il était d’accord pour nous la louer. C’est un garçon humble et travailleur. Il avait eu en héritage cette maison, à la mort de sa tante. Une femme catholique très croyante et pratiquante. Mais il avait sa mère, qui avait une maladie grave (un cancer des poumon) et elle était sous oxygène. C’était très difficile pour lui d’aider sa mère car il était seul.

Et là, quand nous sommes rentrés pour visiter la maison, elle était grande et dans un état déplorable, tout délabré. Il y avait un trou dans le toit. Mais la présidente nous a dit :

_Ça fera l’affaire !

Dès que nous avons passé la porte nous avons trouvé, une grande statue de la vierge Marie et une petite en couleur bleu qui appartenaient à sa tante. Aussi dans une chambre à côté, un grand tableau ancien et un petit Sacré cœur de Jésus remplient de poussière. Un autre tableau représentant une sainte portant un petit tableau d’où on pouvait voir un ostensoir ancien du saint sacrement. Non loin se trouvait un autre, vide, où nous avons pu mettre la copie de la peinture Jésus. Sur place nous avons aussi trouvé une table avec ses chaises, un meuble avec des vitrines et deux autres commodes : un pour l’autel et un autre pour les préparatifs pour la messe, des médailles de la vierge Marie et des saints, ainsi que des papiers et des livres en français. Cette maison avait tout pour recevoir Marie, le Seigneur et toutes ses brebis.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mercredi matin nous avons récupéré le propriétaire avec notre chauffeur de l’association afin de remplir les papiers administratifs. Le propriétaire avait une dette qui l’empêchait de continuer à faire les démarches, donc la présidente a décidé de payer sa dette et à avancer l’argent pour qu’il puisse nous louer la maison. Cette dette résultait de la cause des dépenses pour sa mère gravement malade.

Le jeudi matin, nous avons commencé le nettoyage de la maison. Toute l’équipe : les amis, leurs familles se sont misent au travail jusqu’en fin d’après-midi, dans la joie. À la fin de la journée, il s’était tous rassemblé pour prier le Père, Jésus et Marie. Durant la nuit, la mère du propriétaire est morte d’un arrêt respiratoire.

Le vendredi matin nous avons commencé à faire la peinture et les préparatifs pour l’ouverture du centre Miséricorde, la chapelle et sa décoration grâce à tous ce que nous avons ramenés de France : les nappes, les bougies, crucifix, tous les matériaux pour la célébration de la messe, (car à Cuba c’est très difficile de trouver même les plus petites choses), nous avons préparé aussi la salle de classe nommé du Père Cestac pour le catéchisme, et un petit espace dédié à notre dame de la solitude de samedi saint. Nous avons aussi organisé la donation pour les enfants et les mères seules avec enfants, accompagné d’un goûter.

 

Les enfants sont arrivés à 14h et nous avons commencé notre œuvre, ils sont faits du coloriage, nous leurs avons donné des chapelets, des statues de la Vierge Marie (auguste reine des cieux), ainsi que des livres sur l’histoire du Père Cestac. Ensuite la pluie a commencé à tomber, l’eau est rentrée dans une autre pièce et dans la cuisine. La prière a commencé à 15h, pour toutes les âmes et pour la mère du propriétaire. A 16h notre centre a commencé à se remplir, des enfants, des mères, des femmes enceintes, des familles et notre amie protestante avec les enfants de sa classe. Nous avons donné des chapelets et la prière de la miséricorde, celui du nouveau chapelet de la consolation divine et de l’Ave marie. La présidente et ses membres un peu plus tard ont prier le rosaire de la Vierge Marie. Le gouter a été donné à tous ceux qui étaient présents et aussi aux personnes du quartier, car avait a manger pour tous.

Nous continuerons notre mission à l’Havane et en autres provinces de Cuba.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s