Vivre par le Christ.

Si vraiment le Verbe c’est fait chair (Jn 1,14), et que vraiment nous consommons le Verbe fait chair dans l’aliment du Seigneur, comment penser qu’il ne demeure pas en nous selon la nature? C’est ainsi que nous sommes un (cf. Ga 3, 28), en effet: parce que le Père est dans le Christ et le Christ en nous. Car c’est la présence du Père dans le Christ et du Christ en nous. Car c’est la présence du Père dans le Christ et du Christ en nous qui fait que nous soyons un en eux.

nouveau-tableau-jésus-patriarche-de-la-consolation-et-de-la-charité-apparition-de-jésus-quenia-sentinelles-de-la-miséricorde (4)

Le Christ est donc en nous en personne par le moyen de sa chair et nous sommes en lui; et en même temps, avec lui passe en Dieu ce que nous sommes. Tandis qu’il est, lui, dans le Père par la nature de la divinité, nous sommes, nous, en lui par la vertu de sa naissance selon le chair et lui, de son côté, est en nous en vertu du mystère des sacrements.

Et de même qu’il vit par le Père, de même nous vivrons, nous, par sa chair. Telle est donc la cause de notre vie: nous avons en nous, êtres de chair, le Christ à demeure par la chair; aussi vivrons-nous par lui aux mêmes conditions où lui vit par le Père.

St Hilaire de Poitiers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s