Marie, figure de la sollicitude du Père

Marie, figure de la sollicitude du Père

 Le Père a voulu de toute part nous cerner par son amour. Sachant que nous avions de la peine à saisir par la foi un amour paternel et que cet amour, malgré sa proximité et son habitation en nous, peut paraitre, à nos yeux trop affamés visible, chose trop abstraite, il a décidé de nous en donner une représentation concrète qui touche plus directement notre cœur. C’est ainsi qu’il nous a présenté la personne de Marie en qualité de mère, pour qu’à travers de son affection maternelle nous parvienne, en un langage plus parlant et plus émouvant, un témoignage de la tendresse de son amour paternel.  Il connaissait  tout l’écho que suscite dans un cœur humain la présence aimante d’une mère. Par Marie il voulait nous attirer plus puissamment à lui et nous former un cœur filial envers lui. C’est pour pourquoi il importe de reconnaitre dans la Vierge une figure saisissante d’affection et de la sollicitude que nos a vouées le Père; dans ses traits maternels, c’est encore l’image du Père qui se dessine pour nous.

Le père Jean Galot (+2008) à été professeur de christologie à L’Université grégorienne de Rome.
Publicités

Une réflexion sur “Marie, figure de la sollicitude du Père

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s