Comment prier pour les défunts?

Comment prier pour les défauts ?

Prières

Comment prièr pour les dèfunts ?

 L’Église prie pour les défunts, c’est-à-dire qu’elle demande à Dieu qu’ils vivent la plénitude de la joie du ciel. Aussi, une liturgie de funérailles est célébrée juste avant la mise en terre ou l’incinération.

Si la mort apparaît comme la fin de la vie, elle est aussi un passage vers la plénitude de la vraie vie, prolongement de la vie ici-bas selon un mode complètement nouveau. Pour cette raison, une messe ou une liturgie de funérailles est célébrée à l’église, juste avant sa mise en terre, ou son incinération.

Le 2 novembre, appelé « jour des morts », l’Église prie particulièrement pour tous ceux et celles qui nous ont précédés ici-bas. Ce jour-là (ou la veille, fête de la Toussaint), il est aussi d’usage d’aller fleurir la tombe de ceux qui nous ont quittés et de prier pour eux.

Prier pour ceux que nous avons aimés fait partie de notre foi. Mais n’oublions pas qu’on peut aussi leur demander de prier pour nous, de s’associer aux difficultés de notre vie et, le jour venu, de nous aider à faire, à notre tour, le grand passage. Vivre dans la mémoire de nos disparus ne doit pas être considéré comme mortifère et déprimant. C’est au contraire un vrai témoignage de foi dans la résurrection et la vie éternelle.

Les morts peuvent-ils aussi prier pour nous ?

Et comment ! Depuis les premiers temps de l’Église, les chrétiens prient pour les morts ; ils prient aussi les saints et leur demandent de l’aide. Cet amour mutuel, cet échange spirituel à travers le temps et l’espace, rapproche et unit : c’est ce que l’on appelle la communion des saints. Les morts sont près de nous parce qu’ils sont près du Christ. Ils nous accompagnent, nous soutiennent dans les difficultés.

Comment prier pour un défunt incinéré ?

Si l’Église ne recommande pas l’incinération, elle l’accepte cependant. À l’inverse de l’inhumation, le lieu de mémoire du défunt n’est pas aussi simple à identifier. Pour palier à cette relative absence de lieu, certains ont l’usage de prier devant un portrait de la personne disparue. Et ainsi, avec elle, de se mettre ensemble en présence de Dieu.

Faut-il faire dire des messes pour un défunt non-croyant ?

Bien sûr, nous souhaiterions que tous nos défunts, y compris les non-croyants, entrent immédiatement au Ciel. Dans sa miséricorde, Dieu permet à tous les hommes de faire, après la mort, l’expérience de sa tendresse. La foi et l’amour de ceux qui prient pour eux les y aident. À la messe, le Christ nous délivre de toutes nos fautes et nous permet de passer de ce monde à son Père. Prier pour un défunt au cours d’une messe dite à son intention prend alors tout son sens.

La miséricorde es pour tous les hommes, on peut demander aussi la miséricorde et la consolation pour les défunts. Priez la miséricorde divine et consolatrice.

Le chapelet de la miséricorde

Priéz pour les défunts et toutes les amês.

Un Notre Père, Je vous salue Marie, Je crois en Dieu
Sur les grains du Notre Père du chapelet traditionnel, on récite les paroles suivantes :
Père Éternel je t’offre le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de ton Fils Bien-Aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ,
En réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.
Sur les 10 petits grains des 5 dizaines, on récite les paroles suivantes :
Par sa douloureuse Passion,
Sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.
On termine le chapelet par 3 fois l’invocation suivante :
Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Éternel,
Prends pitié de nous et du monde entier.

Recitez le nouveau chapelet de la consolation divine pour les defunts et tous les âmes.

Chapelet de la Consolation Divine

Notre Père, Ave Maria, Je crois en Dieu
(Credo). Gloire.
 Sur les gros grains :
Père céleste, Patriarche consolateur,
Protecteur et miséricordieux.
Prends pitié de
nos âmes et
De celles du monde entier.
Sur les 10 petits grains :
Mon Dieu, par ton précieux sang et eau
Versés sur la croix, pardonne nos péchés.
Console et sauve nos âmes.
Prends pitié de nous et du monde entier.
Sur les 3 derniers petits grains
Père éternel, garde moi et protège moi près de toi.
Père éternel, pardonne moi et console moi.
Père éternel apporte moi la vie éternelle.

Sur le dernier gros grain

Jésus Patriarche de la miséricorde divine, Tu es l’unique consolateur.

J’ai confiance en toi.

Amen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s