Samedi 6 août Fête de la Transfiguration du Seigneur

Samedi 6 août Fête de la Transfiguration du Seigneur

transfiguration

Sainte lumière, splendeur du Père

Louange à toi Jésus Christ !

La messe

Le quarantième jour avant l’exaltation de la sainte Croix, nous célébrons la Transfiguration du Seigneur. La fête était connue en Orient dès le Vème siècle. Le deuxième dimanche du Carême, la liturgie évoquait déjà la Transfiguration, qui rappelle en plus d’un point le baptême du Seigneur. La nuée qui enveloppe Jésus, la voix du Père qui le désigne comme son Fils bien-aimé (a. d’ouverture) renouvellent la manifestation du Jourdain. Ici s’ajoute la présence de Moïse et d’Elie, apportant le témoignage de la Loi et des prophètes dont Jésus dira qu’ils avaient annoncé sa mort et sa résurrection (cf Lc 24, 26-27).

Or le but immédiat de la Transfiguration était précisément de préparer « le cœur de ses disciples à surmonter le scandale de la croix » (préface). Mais la Transfiguration est aussi, comme le baptême, une annonce de la « merveilleuse adoption » qui fera de tous les croyants des fils de Dieu et des cohéritiers du Christ (p. d’ouverture). Jésus « laissait transparaître en sa chair la clarté dont resplendira le corps de son Eglise » (préface) quand il apparaîtra dans sa gloire (a. de la communion). La vision offerte aux Apôtres contient les prémices de celle dans laquelle «  nous verrons le Christ tel qu’il est » (a. de la communion). Dès maintenant, l’eucharistie nous y prépare, en nous faisant «  ressembler davantage à celui dont Dieu nous a révélé la splendeur » (p. après la communion).

Au jour de la Transfiguration, l’Esprit Saint apparut dans la nuée lumineuse, et la voix du Père se fit entendre : «  Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis tout mon amour ; écoutez-le ».

Hymne : Aujourd’hui, revêtu de lumière,
Jésus, 

Aujourd’hui, revêtu de lumière,
Jésus,
Tu révèles ta gloire aux témoins
Choisis par le Père.
Demain, dépouillé
Devant tes frères,
À l’heure où sur la croix
Tu ouvriras les bras,
Tu seras l’humilié.
Vienne le troisième jour,
Tu te lèveras d’entre les morts,
Revêtu de lumière !Aujourd’hui, débordant d’allégresse,
Jésus,
Tu écoutes la voix confirmer
En toi la promesse.
Demain, silencieux
Dans la détresse,
Alors que la douleur
Submergera ton cœur,
Tu seras loin de Dieu.
Vienne le troisième jour,
Tu te lèveras d’entre les morts
Débordant d’allégresse !

Aujourd’hui, rayonnant de puissance,
Jésus,
Tu soulèves la joie de tes amis
Comblés d’espérance.
Demain, transpercé
D’un coup de lance,
Quand l’ombre de la mort
Recouvrira ton corps,
Tu seras délaissé.
Vienne le troisième jour,
Tu te lèveras d’entre les morts,
Rayonnant de puissance !

Le Christ s’est montré dans sa gloire. Suivons-le jusqu’à la croix pour partager sa vie.
Alléluia. Alléluia. Celui-ci est mon fils bien aimé, en qui je trouve ma joie: écoutez-le ! alléluia.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s