L’enfer, refus de Dieu.

L’enfer, refus de Dieu.

l'enfer-sentinelles de la miséricorde

Dieu est un Père infiniment bon et miséricordieux. Mais l’homme, appelé à lui répondre dans la liberté, peut malheureusement choisir de repousser définitivement son amour et son pardon, se soustrayant ainsi pour toujours à la communion joyeuse avec lui. C’est précisément cette situation tragique qui est soulignée par la doctrine chrétienne lorsqu’elle parle de damnation ou d’enfer. Il ne s’agit pas d’un châtiment de Dieu infligé de l’extérieur, mais du développement de prémices déjà posées par l’homme dans cette vie.

Dans le sens théologique, toutefois, l’enfer est autre chose : il s’agit de la dernière conséquence du péché lui-même, qui se retourne contre celui qui l’a commis. C’est la situation dans laquelle se place celui qui repousse la miséricorde du Père, même au dernier moment de sa vie.

En ayant recours à des images, le Nouveau Testament présente le lieu destiné aux personnes qui se sont rendues coupables d’injustice comme une fournaise ardente, où seront les pleurs et les grincements de dents (Mt 13,42 ; Mt 25,30), ou encore comme géhenne dans le feu qui ne s’éteint pas (Mc 9,43 ; cf. Mt 25, 41). Les images à travers lesquelles l’Ecriture Sainte nous présente l’enfer doivent être correctement interprétées. Elles indiquent la frustration et le vide complet d’une vie sans Dieu. Plus qu’un lieu, l’enfer indique la situation dans laquelle se trouve celui qui s’éloigne librement et définitivement de Dieu, source de vie et de joie.

ST JEAN-PAUL II.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s