14 septembre La Croix Glorieuse

Venez , adorons le Seigneur notre roi, élevé sur la croix.

Arbre saint qui touche au ciel depuis la terre

Pour que le Dieu de Jacob soit exalté,

Jésus Christ, nous te bénissons.

Les calendriers liturgiques chrétiens comportent différentes Fêtes de la Croix qui célèbrent toutes la Croix ayant servi à la crucifixion de Jésus-Christ. Alors que le Vendredi saint commémore la Passion du Christ et sa crucifixion, ces jours de fête honorent la Croix elle-même comme instrument du Salut.

Cette fête s’appelle en grec ancien : Ὕψωσις τοῦ Τιμίου καὶ Ζωοποιοῦ Σταυροῦ, « Exaltation de la précieuse et vivifiante Croix »[1] et en latin : Exaltatio Sanctae Crucis.

En lui, nous avons le salut, la vie et la résurrection ; par lui, nous sommes sauvés et délivrés.

14 septembre. La fête de la Croix Glorieuse nous invite à remercier Dieu pour le don de son Fils : il a donné sa vie pour nous en acceptant de mourir, et de mourir sur une croix. Le supplice de la croix est un des supplices les plus cruels inventés par les hommes. Jésus l’a affronté et l’a vaincu. Pour nous. Cette fête exprime notre gratitude et nous pousse à méditer sur l’amour de Dieu.

Sur la Croix, Jésus évacue le péché et délivre l’humanité du mal et de la mort. Ce lieu de supplice devient ainsi un trône de roi. Elle à qui a chassé les ténèbres et ramené la Lumière.

Hymne

Par la Croix qui fit mourir le Fils du Père,
Sarment béni où la grappe est vendangée,
Jésus Christ, nous te bénissons.
Par la Croix qui met le feu sur notre terre,
Buisson ardent où l’amour est révélé,
Jésus Christ, nous te glorifions.
Par la Croix qui fut plantée sur le Calvaire,
Rameau vivant qui guérit de tout péché,
Dieu vainqueur, ton Église t’acclame.
Par le Sang dont fut marqué le bois des portes
Pour nous garder dans la nuit où Dieu passait,
Jésus Christ, nous te bénissons.

Par le Sang qui nous sauva dans notre Exode,
Lorsque les eaux sur l’enfer se refermaient,
Jésus Christ, nous te glorifions.

Par le Sang qui rend la vie aux sèves mortes
En détruisant le venin du fruit mauvais,
Dieu vainqueur, ton Église t’acclame.

Par la mort du Premier-Né sur la colline
Portant le bois et la flamme du bûcher,
Jésus Christ, nous te bénissons.
Par la mort du Bon Pasteur dans les épines,
Agneau pascal dont le cœur est transpercé,
Jésus Christ, nous te glorifions.
Par la mort du Bien-Aimé, hors de sa vigne,
Pour qu’il changeât l’homicide en héritier,
Dieu vainqueur, ton Église t’acclame.

 Prions pour tous les refugies et les émigrants du monde entier.

Prions porque la charité, la miséricorde enflamme tous les hommes pour accueillir tous ses âmes souffrantes.

Prions la sainte croix qui les sauve de cette Exode.

Prions la miséricorde du Père.

Prions notre Seigneur Jésus Christ le consolateur ses affligés

Prions notre Mère la Vierge Marie qui les vienne en aide a la dernier heure.

 Plaie de l'epaule de jesus

Par la croix, la joie est entrée dans le monde. Rendons grâce à Dieu qui nous sauve.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s