Le corps du Saint Padre Pio sera exposé dans la basilique Saint-Pierre au coeur du Jubilé de la miséricorde.

Au cœur du Jubilé de la Miséricorde voulu par François, le corps de saint Padre Pio sera exposé durant la semaine du 8 au 14 février 2016, dans la basilique Saint-Pierre, à l’occasion du Mercredi des Cendres qui marque l’entrée en Carême, temps de conversion par excellence. Le Pape enverra ce jour-là dans le monde entier des « missionnaires de la Miséricorde » choisis sur tous les continents en lien avec leurs évêques respectifs ; ils auront un mandat spécial pour prêcher et pardonner de manière exceptionnelle les péchés les plus graves. « La présence des reliques de Saint Pio sera un signe précieux pour tous les missionnaires, qui trouveront force et soutien dans son exemple admirable de confesseur infatigable, accueillant et patient, authentique témoin de la Miséricorde du Père », a expliqué François, qui recevra en audience les groupes de prière de Padre Pio le samedi 13 février.

Ainsi le Pape « écologiste » présenté par certains comme « progressiste » déroute à nouveau les idéologues en remplaçant le « ou » qui sépare par le « et » qui rassemble. Au lieu d’opposer la prière à la sauvegarde de la planète ou au service des pauvres, il nous indique, en fidélité à la tradition vivante de l’Eglise, qu’il n’y a pas de changement profond et durable sans conversion personnelle, selon ce dont Padre Pio a témoigné pour nous de manière contemporaine.

Stigmates
 Né le 25 mai 1887, à Pietrelcina, en Campanie, Francesco Forgione, devenu religieux franciscain, reçut les stigmates de la Passion du Christ, comme saint François d’Assise, à partir de septembre 1918. « Je vis devant moi un personnage mystérieux dont les mains, les pieds, la poitrine, ruisselaient de sang. Je sentis mon cœur blessé par un dard de feu… Ce personnage disparut de ma vue et je m’aperçus que mes mains, mes pieds, ma poitrine étaient percés et ruisselaient de sang ! », a-t-il confié.
Le « Saint-Office », chargé des questions doctrinales, rendit publique la méfiance des autorités de l’Eglise catholique en 1923, exhortant les fidèles à ne pas croire aux faits surnaturels liés à la vie de Padre Pio et à ne pas aller jusqu’à son couvent de San Giovanni Rotondo situé dans les Pouilles, non loin du Monte Sant’Angelo, dans le Gargano, le mont Saint-Michel italien (1). Le peuple de Dieu, plein du bon sens de la foi, continua cependant à accorder crédit à l’expérience spirituelle de Francesco Forgione, malgré les jalousies cléricales dont il était victime de la part de prélats mondains refusant de se remettre en question.

Corps incorruptible du Saint Padre Pio

Vingt millions de personnes auraient assisté à ses messes, et cinq millions s’y seraient confessées.

En 1962, l’archevêque de Cracovie, Karol Wojtyla, le futur pape Jean-Paul II, adressa une lettre à Padre Pio afin de lui demander de prier pour une mère de quatre enfants atteinte d’un cancer, Wanda Poltawska. Quatre jours plus tard cette femme fut miraculeusement guérie…
Réhabilité en 1964, par la volonté du pape Paul VI, Padre Pio vécut quatre années encore, comme cloué à la croix. Le 22 septembre 1968, à la veille de sa mort, il célébrait la messe solennelle du cinquantenaire de ses stigmates, s’exprimant ainsi : « Cinquante ans de feu dévorant pour toi, Seigneur, pour les êtres que tu as rachetés ».
Vingt millions de personnes auraient assisté à ses messes, et cinq millions s’y seraient confessées.
Il a été déclaré bienheureux par le pape Jean-Paul II le 2 mai 1999. Le 16 juin 2002, Jean-Paul II le canonisa sous le nom de saint Pio da Pietrelcina, mettant en valeur son village natal qui est aujourd’hui encore un véritable petit Nazareth italien, non loin de Naples, lieu de paix où règne une atmosphère évangélique comparable à ce que nous pouvons ressentir par exemple à Fatima ou à Medjugorje.


Depuis 2013 l’ostension du corps du saint est permanente dans une nouvelle chasse de verre.

Prions avec Padre Pio pour que nos cœurs s’ouvrent lors du Jubilé de la Miséricorde qui débutera le 8 décembre prochain.

Béni soit la miséricorde de Dieu.

 

Publicités

Une réflexion sur “Le corps du Saint Padre Pio sera exposé dans la basilique Saint-Pierre au coeur du Jubilé de la miséricorde.

  1. Padre PIO tu sais combien je t’admire et te fais confiance . Tu es d’ailleurs l’ami personnel que je me suis choisi; en cette année de la miséricorde, je te demande de m’accompagner , me guider et surtout m’encourager à dire oui à la volonté de DIEU ; Donne-moi davantage le gout aux choses spirituelles et à l’oraison d’amour avec mon créateur
    merci d’être là; de prier pour nous et avec nous , de veiller sur nous et le monde entier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s