Venderdi Saint : L’agneau de Dieu s’inmole pour nous. Adorons-les sur la croix.

  calvario

 » Dieu n’as pas épargné son Fils : il l’a livré pour nous « .

 » Ta croix, Seigneur, nous l’adorons, et ta sainte résurrection, nous la chantons : c’est par le bois de la croix que la joie est venu dans le monde « .

Le Vendredi saint est une fête religieuse célébrée par les chrétiens le vendredi précédant le dimanche de Pâques. Il marque le jour de la crucifixion et de la mort de Jésus-Christ. Nos nous souvenons de la mort de Jésus sur la croix et aussi qu’il à été mis dans tombe.

Texte de l’Évangile (Jn 18,1—19,42): Lorsqu’il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l’autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples. Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s’y étaient souvent réunis. Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu’envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes. Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s’avança, et leur dit: «Qui cherchez-vous?». Ils lui répondirent: «Jésus de Nazareth». Jésus leur dit: «C’est moi». Et Judas, qui le livrait, était avec eux. Lorsque Jésus leur eut dit: «C’est moi, ils reculèrent et tombèrent par terre». Il leur demanda de nouveau: «Qui cherchez-vous?». Et ils dirent: «Jésus de Nazareth». Jésus répondit: «Je vous ai dit que c’est moi. Si donc c’est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci». Il dit cela, afin que s’accomplît la parole qu’il avait dite: «Je n’ai perdu aucun de ceux que tu m’as donnés». Simon Pierre, qui avait une épée, la tira, frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l’oreille droite. Ce serviteur s’appelait Malchus. Jésus dit à Pierre: «Remets ton épée dans le fourreau. Ne boirai-je pas la coupe que le Père m’a donnée à boire?»…

La Sainte Couronne ou couronne du Christ est la couronne d’épine posée sur la tête du Christ avant sa crucifixion. Cet instrument de la Passion, mentionné dans les Évangiles canoniques de Marc, Matthieu et l’Évangile de Jean. Le portement de la croix  jusqu’au calvaire.

jesus cruz

La crucifixion de Jésus et sa mort .

crucixifiction

Mise au tombeau

mort de jesus

C’était nous souffrances qu’il a portait nous douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était châtié, frappé par Dieu, humilié. Or, c’est à cause de nos fautes qu’il a été transpercé, cest par os péchés qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous obtiens la paix est tombé sur lui, et c’est par ses blessures que nous sommes guérisIs 53, 4-5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s